Rapport du conseil d'administration 2010 PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 14 Décembre 2010 14:28

Locaux de l'E.P.M.S. Le conseil d'administration Le jardin de l'E.P.M.S.

Préambule

Lors de la présentation du rapport d’activité 2008, j’avais évoqué en préambule le profond changement qu’allait provoquer la signature du CPOM. Sans doute les usagers, ni les professionnels ne l’ont réellement ressenti dans le déroulement de la vie quotidienne de l’établissement. C’est que la projection arrêtée en accord avec les services déconcentrés, s’est avérée juste. Pourtant, l’année 2009 aura vu émerger une loi qui impose d’autres manières d’agir. L’histoire de l’établissement au cours des dix dernières années, s’est construite autour d’une volonté d’ouverture et d’innovations pour lesquelles nous avons reçu l’entier soutien des services déconcentrés.

Avec la loi HPSP, l’innovation ne sera sans doute plus ce qu’elle était. Dans le nouvel environnement réglementaire, la modification du système d’autorisation et la place des établissements publics dans le concert des appels à projet, rend l’avenir plus incertain, mais passionnant.

En interne, L’IMED se prépare  à devenir, un carrefour de services sur le  territoire  de nos interventions actuelles, en l’occurrence l’axe  Villeparisis-Claye et Meaux. A ce titre, nous nous positionnons peu à peu comme  un pôle-ressource pour d’autres établissements, voire pour des personnes qui découvrent l’environnement professionnel du handicap.  Alors que l’externalisation des classes dans les écoles ordinaires n’est plus considérée comme une hérésie intellectuelle et morale, deviendrons-nous de nouveaux partenaires pour les établissements d’enseignement ? Notre participation à la stratégie de scolarisation  s’appuie sur l’évolution à venir des unités d’enseignement. Conviés à des allers-retours entre l’établissement médico-social et l’école ordinaire, comment les enseignants vivront-ils cette mobilité aujourd’hui assignée ?  Aurons nous la capacité, et les moyens, en ouvrant les portes de l’école, d’y installer l’apaisement qui va si bien aux usagers de nos établissements. Le monde est rude, hors des murs de l’IMED.

Avec d’autres structures médico-sociales, des coopérations se mettent en place, avec des fortunes diverses, mais, comme le souligne le proverbe guadeloupéen, «  ce n’est pas parce que le cabri fait des crottes comme des pilules, que ça en fait un pharmacien ». Il y a des coopérations qui peuvent être des marchés de dupes pour les usagers.

L’inclusion scolaire n’est certainement pas un objectif en soi. Ce n’est qu’une voie parmi d’autres et il nous incombe d’être vigilants à ne pas s’enivrer dans des projections qui relèvent plus du désir des adultes que de celui des usagers. La loi est la pour protéger les plus faibles, faisons en sorte de ne pas trop les exposer.

Ce principe de modération posé, nous vous souhaitons de trouver dans ce document, l’esprit qui prévaut à l’IMED. Les cadres se sont mobilisés pour vous présenter ce qui fait leur quotidien et celui des usagers.

Qu’ils  soient félicités pour l’engagement dont ils font preuve dans l’accomplissement de leur action.

 Bonne lecture.

 

Rapport du Conseil d'administration 2010


 
Mise à jour le Samedi, 24 Octobre 2015 10:59
Retour...  

Calendrier

se_module_calendrier_218 - style=default - background=
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
218201811